N'oubliant pas que I'horlogerie est le concentré d'une myriade de savoirfaire artisanaux et artistiques, chaque année, une série limitée de modèles avec cadrans émaillés est venue compléter I'offre de nouveautés. Cet hommage à I'émailleur est d'autant plus finement souligné que Vulcain a utilisé pour ses cadrans la technique de I'émail cloisonné, Ie plus complexe à réaliser. Le cloisonné permet une extrême precision dans le dessin et une exceptionnelle qualité des couleurs. Sa difficulté tient à la minutie et à la patience nécessaires dans l'execution des motifs avec des fils d'or fin - à peine plus épais qu'un cheveu - délimitant le contour du sujet tout en évitant le mélange des couleurs. Après avoir collé ces cloisons sur une plaque d'or, I'exigeant soudage des fils commence: I'artisan dépose I'émail dans chaque alvéole à I'aide d'une plume d'oie. L'émailleur répète cette opération à de multiples reprises pour obtenir une qualité optimale dans les dégradés chromatiques. Vient ensuite I'étape du surfacage qui permet, à l'aide d'une lime diamantée, d'egaliser I'émail, les fils et l'or du support. Pour parvenir a la qualité recherchée, chaque cadran exige plus d'une semaine de travail et au minimum treize passages au four à environ 800 degrés.